• site officiel du tourisme d'artagnan en fezensac - territoire gascon - gers

LA CHAPELLE DES CORDELIERS

Vic-Fezensac

18 rue des cordeliers 32190 Vic-Fezensac

Descriptif

LA CHAPELLE DES CORDELIERS anciennement COUVENT DES CORDELIERS

En 1383, à quelques pas du château des comtes, Jean III fit bâtir l’immeuble qui – après de nombreux remaniements – existe encore aujourd’hui. De l’œuvre primitive, il reste le clocher, les soubassements de l’église, quelques pans de murs et la magnifique porte ogivale qu’on voit aujourd’hui en arrière de la porte d’entrée.

L’encadrement de cette baie primitive, large de 2m15 est formé par cinq colonnettes rondes présentant à l’avant un mince méplat reposant sur une base prismatique et supportant des chapiteaux à feuillage.

Les bandes de Montgomery saccagèrent le couvent lorsqu’elles s’abattirent sur Vic en 1569. La chapelle fut réservée et convertie en temple protestant de 1569 à 1598. C’est un édit d’Henri IV, rendu en 1596 sur les plaintes des catholiques qui rendit le couvent à sa première destination.

Une inscription gravée au coin sud-ouest du cloître rappelle ces vicissitudes.

Telle qu’elle se présente aujourd’hui, la chapelle est du type à large nef unique (10m25) voûtée en tiers-point et bordée de chapelles latérales. On en comptait cinq avant la révolution aujourd’hui 3 sont devenues des granges particulières.

Au-dessus de l’autel principal, dédié à N.D. de Bonne Espérance, se trouve un magnifique groupe sculptural (en stuc) représentant l’Assomption, œuvre du XVIIIè siècle.

Le clocher est carré et les arêtes sont épanchées dans la partie supérieure. Les ouvertures sont ogivales et tréflées.

Le jardin primitif du cloître était très vaste et s’étendait sur tout le foirail actuel et touchait aux murailles de la ville par ses côtés ouest et sud.

Depuis 1627 jusqu’à la révolution, les religieux de St François réoccupèrent la demeure de leurs prédécesseurs, sans que toutefois leur nombre fût très élevé. Le couvent se vida en 1791 et ne contenait alors que quatre religieux.

Vendu en 1801 comme bien national, le couvent des Cordeliers a été usurpé par la municipalité dès 1793, la gendarmerie et la mairie y avait été installées … Mais comme la mairie manquait d’argent un particulier l’acheta en 1801 ; le nouveau propriétaire, Mahomme, pu en disposer et le vendit en 1808 à trois ursulines qui ouvrirent un pensionnat de jeunes filles qu’elles fermèrent, faute d’élèves en 1820.

En 1823, le Bureau de bienfaisance acquit ce bien et y installa les Sœurs de Nevers pour assurer le service d’un hôpital rudimentaire ; un pavillon fut construit à l’usage des malades.

Depuis 1913 jusqu’en 2009 il servit d’hôpital rural.

La majeure partie du jardin des Cordeliers n’avait pas été aliénée, Mahomme en fit don à la commune pour y établir le foirail des bœufs.

Localisation

18 rue des cordeliers 32190 Vic-Fezensac
Lat. 43.00° 45.00′ 25.49″
Lon. 0.00° 18.00′ 6.26″

Calculez votre itinéraire Voir la commune de Vic-Fezensac

Carte du territoire d'artagnan en fezensac
carte du territoire d'artagan
Le territoire D'Artagnan en Fezensac